Musiciens

je suis violoniste-altiste de profession et viens de découvrir avec enthousiasme un ouvrage de Pedro de Alcantara sur cette technique. J’aimerais savoir si l’achat d’un siège ergonomique (sans dossier) vous semble judicieux pour mon travail d’alto.

La Technique Alexander vise l’amélioration de l’usage de soi. La qualité ou les caractéristiques d’un siège sont secondaires à l’usage de la personne qui s’asseoit dessus. En d’autres termes, il est possible de mal s’asseoir sur un siège ergonomique, ainsi que sur tout siège d’ailleurs. Ensuite, tout siège ergonomique n’est pas forcément bien conçu, cela dépend des principes et des statistiques morphologiques régissant sa conception. Un bon siège est malgré tout préférable, cela va de soi. Je ne sais pas à quoi ressemble le siège que vous avez l’intention d’acheter, ni si ses proportions correspondent aux vôtres. Je peux par contre vous dire que si vous ne trouvez pas facile et confortable de vous asseoir sans dossier en d’autres circonstances dans la vie courante, vous ne serez pas plus à l’aise en tenant votre instrument. C’est ce que, entre autres,   la Technique cherche à établir et à rééduquer, en nous apprenant à détecter et à prévenir les habitudes de tension qui empêchent un bon support de nos gestes et de nos réactions.

Est-ce que vous travaillez régulièrement avec des musiciens?On peut réduire le stress et les tension d’un concert publique?

Oui, certainement, on pourrait dire que la Technique Alexander cherche à apprendre au musicien à ‘s’accorder’ lui-même, en quelque sorte,  et à rester ‘accordé’ de manière à mieux gérer ses tensions, ses mouvements et ses réactions, tout ce qui dans ses habitudes représente une entrave pour lui. Pour savoir si la Technique Alexander vous convient il est nécessaire de prendre un premier rendez-vous.