La Technique Alexander: qui concerne-t-elle?

La Technique Alexander s’adresse à toute personne ‘de 7 à 77 ans’ qui désire ou qui est dans la nécessité de devoir mieux s’utiliser, mieux bouger, mieux se contrôler et mieux réagir.

dessin claire robin penchée recadrée

D’un point de vue préventif, la pratique de la Technique Alexander nous apprend à reconnaître en nous une bonne coordination, à nous sentir à l’aise avec les processus de changement et à favoriser le développement de notre potentiel de conscience.


Douleurs, santé générale

Un grand nombre de personnes s’adressent avec succès à un professeur de la Technique Alexander principalement pour y trouver une solution à des symptômes physiques, tels que des maux de dos ou aux épaules, des migraines, des difficultés respiratoires, des problèmes liés au stress ou aux mouvements répétitifs, ou parce qu’ils n’arrivent pas à récupérer convenablement à la suite d’un accident ou d’une opération.

Les douleurs chroniques peuvent aussi trouver réconfort auprès de la Technique Alexander, quoiqu’il soit souvent difficile pour ceux qui en souffrent d’imaginer qu’apprendre à se mouvoir plus librement puisse leur être de quelque utilité.


Développement personnel
Recherche et travail sur soi
Mieux-être

La Technique Alexander s’adressant aux schémas de coordination sous-tendant tous nos mouvements, elle remet en question des attitudes fondamentales, aussi bien physiques, émotionnelles que mentales. C’est un outil précieux pour le développement personnel, grâce à l’amélioration de la perception et de la conscience de soi vers laquelle elle conduit. Elle peut ainsi compléter toute autre approche de recherche de soi par la référence constante qu’elle offre d’une meilleure utilisation de soi possible dans l’application d’une technique particulière.


Professions artistiques
Musiciens, danseurs, acteurs, acrobates…

Les artistes, dans le sens large du terme, ont tôt compris l’intérêt de la Technique Alexander pour la pratique de leur métier.

Beaucoup de musiciens, d’acteurs, de danseurs l’utilisent comme partie intégrante de leur travail de préparation afin de pouvoir gérer au mieux leur vie professionnelle.

Les gestes intenses, précis et/ou indéfiniment répétés du professionnel ne font qu’amplifier des défauts présents dans les mouvements de la vie courante dus à une mal coordination générale.
Beaucoup d’académies et de conservatoires ont ainsi engagé un professeur Alexander à demeure pour s’occuper des difficultés de leurs étudiants liées à l’utilisation générale d’eux-mêmes, utilisation dont dépendront leurs exécutions et performances futures.


Sport
Hobbies, jardinage
Travail physique
Artisanat

Les sportifs sont plus que quiconque préoccupés par le geste juste et par une bonne coordination, ainsi que par la gestion du stress. Ils trouveront dans la Technique Alexander des réponses personnalisées à leurs difficultés.
Les positions corporelles difficiles de certains métiers sont mieux gérées lorsque l’usage de nous-mêmes nous rend plus libres de nos mouvements et de nos positions.

Pour qu’un hobby reste un plaisir, une certaine aisance dans le contrôle de soi est nécessaire, que le dépassement de nos mauvaises habitudes de mouvement permet.


Réactions habituelles, comportement

Alexander définissait sa méthode comme une technique de contrôle de la réaction, au sens large du terme. Toute personne qui désire changer ses réactions habituelles trouvera dans la Technique un outil exceptionnel.


Posture, respiration

Les douleurs, difficultés, insuffisances et problèmes divers affectent toujours la manière de se tenir et de respirer. Une mauvaise posture et une respiration insuffisante ne sont jamais anodines. La Technique Alexander s’y adresse constamment puisque par essence elle s’occupe de l’utilisation de soi et que ce qui a amené Alexander à découvrir et à développer sa technique étaient au départ des problèmes vocaux.


Application générale, prévention

Quoi qu’il en soit, la Technique Alexander est avant tout une pré-technique, en ce sens qu’elle est concernée en premier lieu par le contrôle et l’usage de soi, de nos propres réactions et l’amélioration intrinsèque de nos mouvements pour une meilleure application dans tout domaine d’activité. Le soi, et à travers lui le corps, est vu comme l’instrument premier dans toute activité. Par conséquent, elle est un outil très efficace pour prévenir l’apparition de problèmes et éviter ainsi d’avoir à s’en préoccuper beaucoup plus tard dans le processus de détérioration. La Technique Alexander permet ainsi de reconnaître et de remédier aux écarts excessifs par rapport à une utilisation optimale de soi, écarts qui entraînent une détérioration constante du fonctionnement de l’organisme et rendent le redressement et la récupération de plus en plus difficile.

En d’autres termes, tout un chacun peut apprendre et bénéficier de la Technique Alexander en fonction des ses attentes particulières. Le rapport profond que nous entretenons avec nous-mêmes et avec le monde est inscrit dans nos schémas de coordination de base et ils sont intimement liés à toutes nos réactions. La Technique Alexander nous oriente vers un contrôle de nous-mêmes qui permet indirectement à ces schémas de fonctionner physiologiquement et de pouvoir ainsi envisager avec une meilleure perception de nous-mêmes les changements et les améliorations que nous désirons entreprendre.


Alexander Technique Brussels

This page is also available in: Anglais