La Technique Alexander et l’ordinateur

Le travail de bureau a subi des transformations radicales ces deux dernières décennies avec la généralisation de l’usage de l’ordinateur personnel. Plutôt que de faire quelques pas pour nous rendre jusqu’au photocopieur ou échanger quelques mots avec un collègue, nous avons tendance à cliquer sur la souris pour l’impression d’un document ou pour l’envoi d’un e-mail à notre collègue qui fait peut-être de même dans un bureau voisin. Plutôt que de nous reposer, la technologie moderne, sensée nous épargner du temps et de l’énergie, nous fait travailler plus, sans les petites interruptions qui permettaient auparavant au corps de remuer et de se détendre. Elle accroît ainsi les probabilités de développer des symptômes physiques, conséquences des réactions inadéquates au stress professionnel.

Bien sûr, un bon siège, un bureau à la bonne hauteur et un clavier bien situé peuvent aider à diminuer les contraintes que subit le corps par l’usage constant et répétitif du clavier et de la souris, mais ces éléments extérieurs ne s’adressent pas à la manière dont vous utilisez votre corps assis à appuyer sur de petits boutons plusieurs heures par jour.

Vous pouvez être installés et entourés par le mobilier le plus ergonomique disponible et malgré tout continuer à compresser dangereusement votre colonne vertébrale à chaque touche, créer des tensions dans votre bras à chaque clic, tordre votre cou devant l’écran et vous écrasez sur vous-mêmes dans un siège fait sur mesure.

Avec le temps, ces habitudes conduisent à la compression des articulations, à l’inflammation et au resserrement des passages nerveux. Quand les informations nerveuses ne voyagent plus librement, la coordination et le fonctionnement général de l’organisme sont mis en difficulté.

Un professeur de la Technique Alexander est formé pour pouvoir reconnaître les habitudes décelables dans le mouvement qui peuvent provoquer des tensions. Il peut vous guider vers un usage plus approprié de vos mouvements à l’origine de vos maux de dos, de vos douleurs d’épaules, de vos maux de tête, douleurs dues aux mouvements répétitifs, comme par exemple le syndrome du tunnel carpien, que nous nous infligeons tout à fait inconsciemment et qui sont inhérents à notre manière de bouger. Au cours d’une série de leçons, au cours desquelles vous apprenez à libérer vos mécanismes respiratoires et posturaux de l’interférence d’habitudes néfastes, la Technique Alexander vous donne l’occasion de changer votre manière de bouger pour un mieux-être global.

Dès que les principes d’application des procédures de base de la Technique Alexander sont acquis et que s’installe une meilleure utilisation de soi, il devient possible de passer à l’analyse des habitudes liées au comportement sur son lieu de travail.

La Technique Alexander est une approche globale et concrète du comportement de l’individu, ayant pour but de l’amener à se libérer des problèmes liés au stress et aux insuffisances posturales, par un meilleur contrôle de ses réactions. Elle promeut en nous les conditions favorables au changement. Améliorant de la sorte notre concentration et notre endurance, nous rendant plus efficace au travail, plus à l’aise avec vous-même, elle nous maintient plus en forme en fin de journée.


Alexander Technique Brussels

This page is also available in: Anglais