La Technique Alexander et les maux de dos

BackPainRFrame

La Technique Alexander est souvent associée à des affirmations telles que «Ah, oui, c’est bon pour le dos, je connais un tel qui l’a essayée et se sent beaucoup mieux». Ces affirmations prouvent au moins deux choses. Premièrement que le mal de dos n’est pas une chimère et deuxièmement que l’on croit que la Technique Alexander est efficace pour le traiter. Tant mieux pour nous, mais ce genre d’affirmations fausse la perspective.

Dans cette appréciation de la Technique, il est sous-entendu qu’elle serait une thérapie et chercherait à soigner la douleur, ce qui montre une mauvaise compréhension de ce qu’elle est réellement et de son objet véritable. La Technique Alexander cherche à rééduquer l’élève par rapport à ses mauvaises habitudes de respiration, de mouvement, de posture et d’attitudes et de lui donner la possibilité de faire place à quelque chose de plus physiologique. Si le mal de dos disparaît au cours de ce processus de rééducation, ce sera parce que les conditions nécessaires à sa disparition auront été créées et maintenues. En d’autres termes, nous voyons le mal de dos comme le symptôme d’une mauvaise utilisation de soi plus générale. En nous adressant au corps dans son ensemble, nous n’oublions pas le dos ou toute autre partie du corps, mais nous pensons que si le dos peut trouver sa place dans une meilleure utilisation de tout l’individu, il n’aura plus sa raison d’être.

Apprendre ce que propose la Technique Alexander, cela signifie qu’en dépit des problèmes générés par notre vie stressante où nous passons trop de temps assis, où nous sommes constamment pris par le temps et où nous passons la journée à répéter les mêmes mouvements qui conduisent à nos douleurs, il est possible de faire face à ces exigences dans les meilleures conditions possibles en permettant l’expansion générale de notre structure physique en équilibre dynamique. Cela mobilise également notre attention à être dirigé tout en considérant l’usage de soi dans son ensemble à tout moment au cours de toute activité, évitant ainsi de créer des conditions qui peuvent conduire à des tensions et à douleurs neuromusculaires, dorsales ou autres.

Les effets thérapeutiques de la Technique Alexander sont indéniables, ils sont le résultat du bien-être général. Elle ne vise pas le soulagement immédiat, quoique l’élève quitte en général une leçon en se sentant plus léger, mais des bienfaits et une amélioration durables qu’il apprend à entretenir.


Alexander Technique Brussels

This page is also available in: Anglais